EX HETEROS Index du Forum


Un forum lgbt pour les gays, lesbiennes, bis qui sont en couple hétéro ou qui ont divorcé: se rencontrer

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


   Forum (discussions)   Portail  (édito et actualités)   Blog (articles et témoignages) 
Repenser le couple - Natacha Chetcuti

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    EX HETEROS Index du Forum -> Bienvenue sur votre forum ! -> Le monde comme il va -> Médias
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
kortazz
Vous êtes arrivés !

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2011
Messages: 2 065
Féminin
Age: 0

MessagePosté le: Mar 20 Mar - 17:47 (2012)    Sujet du message: Repenser le couple - Natacha Chetcuti Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
lu sur le blog de l'étonnante revue L'Imparfaite ce compte rendu détaillé d'une conférence donnée par la sociologue Natacha Chetcuti

Repenser le couple à la Queer Week de Sciences Po
03.07.2012 // article // Pauline // 1 Comment

Dans le cadre de la Queer week,  Sciences po a reçu hier la socio­logue et membre de l’équipe « Genre, santé sexuelle et repro­duc­tive » de l’INSERM Nata­cha Chet­cuti pour une confé­rence inti­tu­lée « Peut-on dépas­ser notre modèle du couple? Exemples des sub­jec­ti­vi­tés rela­tion­nelles les­biennes ».
Nata­cha Chet­cuti a appuyé son pro­pos sur ses propres enquêtes socio­lo­giques arti­cu­lées autour d’entretiens, de lec­tures et d’observations par­ti­ci­pantes. Les infor­ma­tions qu’elle a recueillies lui ont per­mis de bros­ser un éven­tail de la mul­ti­pli­cité des formes que revêt le couple les­bien, confron­tant cette diver­sité à la norme figée du modèle hétérosexuel.
La socio­logue s’est donc atta­chée à décor­ti­quer ces modèles en rap­pe­lant une constance qu’elle a observé dans le couple les­bien, à savoir une cer­taine « fra­gi­lité » du lien qui décou­le­rait d’un besoin d’accomplissement lié à cer­taines repré­sen­ta­tions sociales, que ce soit dans le couple mono­game où la défi­ni­tion de soi passe par la défi­ni­tion du couple, ou dans l’autre posi­tion qui consiste à voir le couple comme une perte d’autonomie; et ce du fait de l’invisibilité sociale des les­biennes, et de l’incertitude sur la via­bi­lité du couple à long-terme.
  • Dans les couples mono­games, Natache Chet­cuti a observé une place hégé­mo­nique de la sexua­lité dans la repré­sen­ta­tion du couple: « désir et sen­ti­ment coha­bitent » . L’infidélité est répri­mée. Les rai­sons de l’exclusivité décou­le­raient d’un condi­tion­ne­ment de genre, et d’une idéo­lo­gie sté­réo­ty­pée de l’amour comme centre de l’expérience et aven­ture par excel­lence dans la vie d’une femme, reflet de codes très mar­qués de la société.
  • Dans le multi-partenariat, le but serait davan­tage « le plai­sir, coupé de la vie sociale », ana­lyse la socio­logue. La rela­tion extracon­ju­gale ne doit pas inter­fé­rer sur le couple. Elle est déta­chée de l’affect. La rela­tion est sou­vent clan­des­tine mais pas tou­jours. Nata­cha Chet­cuti a  observé des res­tric­tions conve­nues dans une sorte de pacte du couple lorsque cette rela­tion n’est pas clan­des­tine: par exemple, on pro­hibe le cun­ni­lin­gus dans la rela­tion extracon­ju­gale, jugé trop intime. Dans ce modèle, la mono­ga­mie serait per­çue comme « une déna­tu­ra­tion de genre et un obs­tacle à l’inventivité rela­tion­nelle » .
  • Une autre forme du couple les­bien rele­vée par la socio­logue est celle de la « poly-fidélité », posi­tion plus poli­tique de pra­tiques non exclu­sives et durables avec plu­sieurs par­te­naires où le sexe et l’affectif sont réunis selon un prin­cipe de non-hiérarchisation. Ce modèle est vécu comme une vraie « soli­da­rité entre les­biennes qui empê­che­rait le dés­équi­libre et la riva­lité mal­saine entre femmes » explique Nata­cha Chet­cuti. Ce modèle est consi­déré par celles qui l’incarnent comme une façon de per­son­na­li­ser ses propres désirs selon chaque par­te­naire avec une désa­lié­na­tion, grâce à cette « socia­li­sa­tion par le plai­sir ».

La ques­tion des formes d’union dans le couple les­bien entraîne une plu­ra­lité de réac­tions face aux avan­cées sociales. Si beau­coup de les­biennes consi­dèrent ainsi le PACS et le mariage en termes d’avancée sociale, de moder­nité et d’une liberté de choix, d’autres voient le mariage comme un « risque de recon­duc­tion du couple à l’identique, un risque de se cal­quer sur le modèle hété­ro­sexuel et de ren­for­cer un sys­tème inéga­li­taire d’assimilation du modèle domi­nant ».
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:09 (2017)    Sujet du message: Repenser le couple - Natacha Chetcuti

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    EX HETEROS Index du Forum -> Bienvenue sur votre forum ! -> Le monde comme il va -> Médias Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com