EX HETEROS Index du Forum


Un forum lgbt pour les gays, lesbiennes, bis qui sont en couple hétéro ou qui ont divorcé: se rencontrer

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


   Forum (discussions)   Portail  (édito et actualités)   Blog (articles et témoignages) 
Je ne le savais pas/je l’ai toujours su.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    EX HETEROS Index du Forum -> Bienvenue sur votre forum ! -> Le monde comme il va -> Médias
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
chem'
Equipe du forum

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 1 672
Masculin
Age: 47

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 07:20 (2014)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
"Il m’a fallu d’abord arriver à la conscience d’être homo. Et cette période-là reste encore un mystère. Le collège et le lycée, c’étaient les années 1990. Autrement dit : pas d’Internet et très peu de gays dans les médias. Je ne me souviens même pas qu’un professeur nous ait parlé d’homosexualité – sauf peut-être en cours de grec ou de latin. Je me souviens très bien avoir été attiré par mes camarades. Mais d’une part j’étais terrifié à l’idée que quelqu’un apprenne la nature de mes désirs, et d’autre part ce n’est que très tardivement que je me suis dit «Je suis homo donc je dois agir en conséquence et ne plus passer pour quelqu’un d’autre.»

Je sais aujourd’hui que je ne suis pas le seul dans ce cas, que c’est une des propriétés du placard que d’être avant tout un mécanisme de refoulement interne. Pendant toutes ces années, le seul homophobe auquel j’ai eu affaire, c’était moi (-phobe au sens de : peur panique). Et si je devais résumer ma situation pendant toutes ces années, je devrais probablement utiliser cette double expression qu’on applique généralement à l’inconscient : « Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. »"

lu ici:

http://comingout.yagg.com/2014/05/05/xelias-face-a-la-domination-du-plaisir-du-sexe-du-narcissisme-je-ne-pourrai-jamais-completement-regretter-davoir-ete-un-adolescent-malheureux-dans-les-annees-1990/
_________________
Assumer son homosexualité quand on est marié, qu'on a des enfants, c'est pas simple... J'ai rassemblé ici des témoignages, des références, des poèmes qui m'ont aidé. Si ça peut être utile...
un chemin d'acceptation de soi (lien) </br> Dessins érotiques gay (si ça vous dit ... Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
thierry
en chemin ...

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2013
Messages: 24
Masculin
Age: 0

MessagePosté le: Ven 23 Mai - 16:48 (2014)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. Répondre en citant

j'ai cliqué sur le lien. ma foi c'est une belle histoire, bien racontée.
Revenir en haut
LadyO
en chemin ...

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 11
Féminin
Age: 35

MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 21:13 (2016)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. Répondre en citant

Pas moi, je ne l'ai vraiment pas toujours su. Mon premier béguin homosexuel date de mes 18-19 ans, donc avant, aucune mais aucune idée. Wink La seule chose, c'est qu'en effet, dès l'adolescence j'étais irrémédiablement attirée par les histoires de filles qui se faisaient passer pour des garçons... les questions d'identité, de genre... Mais ce n'était pas suffisant pour me mettre la puce à l'oreille,  car à côté de ça, je tombais facilement amoureuse de garçons.  Wink  
Revenir en haut
campagnol
Vous êtes arrivés !

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2014
Messages: 962
Masculin
Age: 60

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 07:41 (2016)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. Répondre en citant

Bonjour, 


je constate - malgré l'écart d'âge et de génération avec chem puisque je passais mon bac en 75 - avoir moi aussi été obligé d'intégrer, dès l'enfance la "monstruosité" de ma différence (bien sûr connue, ressentie et troublante) : aucun repère culturel visible, pas un mot en famille et, comme pour chem, une évocation (en classe de Première seulement) de l'homosexualité en Grèce : un expo, sympa, d'un "premier de la classe", fils de prof de philo qui en présenta cependant une image assez  valorisée: commentaire du prof (vieille-fille asexuée proche de la retraite) "je comprends donc que vous avez choisi !" no comment mais merci Jean-Louis pour ce bel exposé.


 A partir de l'adolescence, en recherche d'images, de types de comportement, de "modèles"  : que des réponses glauques et mortifères à cette quête : "la Mort à Venise" de Visconti, les pissotières de province ("tasses" dans le langage homo) puantes et malsaines fréquentées par des "ombres quêteuses honteuses", couvertes de graffiti obscènes et empuanties des odeurs qu'on imagine, des "tatas" moquées par des membres de ma famille ou par les comiques alors à la mode : bref tout pour vous pousser à un déni, un refus et un grand dégoût de ce monde perçu comme pervers, malsain, décadent  et écoeurant...


Pendant ce temps-là le petit monde bourgeois qui va admirer les fresques de la Sixtine, se repaître des opéras de Lully, des sonates de Schubert...hommage rendu à ces pédales  pourtant honnies et fofolles (Richard-Coeur-de Lion fofolle lui aussi ???) ; bref une remise sur les rails socio-culturels tacitement et hypocritement programmée (je parle des années 60 à 80, période de mon enfance et adolescence); je découvre, tout récemment que l'homosexualité de Louis Aragon (très connue) a toujours été masquée ou très peu évoquée (par le PC notamment) au profit de la si belle histoire d'Elsa...foutaise de foutaise !


Alors comment s'étonner des parcours de vie tortueux , de la "bonne volonté" - enfer pavé de bonnes intentions - dont nous avons naïvement tenté de faire preuve en nous alignant sur le "vulgum pecus", espérant ainsi être accueillis, aimés,  enrichissant au passage psys, médecins, écrivaillons-théoriciens et autres spécialistes, y compris membres du clergé trop heureux de pouvoir exercer la salutaire "compassion" dont personnellement je ne veux plus, estimant que je ne suis pas (plus) un "grand blessé" ni un grand malade mais simplement une personne humaine qui a subi, comme vous, discrimination, solitude et quolibets dès qu'il osait l'ouvrir en cette République défendant, parait-il les "Droits de l'Homme" et la liberté de conscience...


NB : j'ai évoqué cette hypocrisie ou ce silence sur un forum K-to (que je ne fréquente plus) : la bêtise des réponses (fondamentalistes du type "la Bible dit que") et l'inconnaissance totale des milieux culturels archaïques au sein desquels furent édictées telle interdiction ou telle condamnation a eu pour effet mon retrait immédiat : je ne désire pas devenir "objet" de discussion, ayant acquis et intégré le statut de "sujet"...Et "quic'en grogne ! ainsi sera : c'est mon plaisir ! " comme disait la duchesse Anne !
_________________
Quand l'ombre est rouge sous les roses,
Et clair le temps,
Prends-garde à la douceur des choses...


Dernière édition par campagnol le Dim 17 Juil - 16:49 (2016); édité 5 fois
Revenir en haut
HOSCAR
en chemin ...

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 27
Masculin
Age: 51

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 10:58 (2016)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. Répondre en citant

je ne suis pas "ici depuis longtemps, mais j'admire déjà ton érudition, Campagnol (ailleurs ton pseudi est joli et charmant à l'image de l'animal éponyme)
J'apprends que nous avons un point commun avec Richard Coeur de Lion ?  Shocked  C'est chouette Smile 
Finalement que des gens de grand bien.
Belle journée à toi,
Revenir en haut
campagnol
Vous êtes arrivés !

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2014
Messages: 962
Masculin
Age: 60

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 13:46 (2016)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. Répondre en citant

C'est gentil !


je te conseille de lire "Les amants d'Apollon", de Dominique Fernandez : riche, éclairant et revigorant : pas mal de nos "comparses", hommes et femmes ont largement contribué à l'éclosion des grands-chefs d'oeuvres de notre civilisation : pas si malades ni "inféconds" que cela donc ! 


bonne journée (malgré les horreurs qui continuent en notre "douce France" )    ...
_________________
Quand l'ombre est rouge sous les roses,
Et clair le temps,
Prends-garde à la douceur des choses...
Revenir en haut
HOSCAR
en chemin ...

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 27
Masculin
Age: 51

MessagePosté le: Dim 17 Juil - 14:56 (2016)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. Répondre en citant

Merci beaucoup pour le conseil. Je vais lire ça.
Revenir en haut
campagnol
Vous êtes arrivés !

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2014
Messages: 962
Masculin
Age: 60

MessagePosté le: Dim 17 Juil - 15:55 (2016)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su. Répondre en citant

Bonjour, 


ressorti ce bouquin aujourd'hui après avoir revu (TV, hier soir) l'adaptation de "La Recherche du Temps Perdu" par Nina Companeez...Il faut que je vérifie si les allusions aux déboires du baron de Charlus (inspiré du fameux Robert de Montesquiou)  sont dans le livre de Fernandez ou celui d'Eric Eribon (réflexions sur la question gay)


Cela m'a donné envie, pour lecture d'été de reprendre ces deux analyses, fort différentes mais complémentaires.


Quelle horrible époque que ces années séparant l'affaire Dreyfus de la Première Guerre mondiale : Proust en a montré tout le factice, toute l'hypocrisie aussi : Troisième République cocardière, colonialiste et coincée sexuellement parlant...
_________________
Quand l'ombre est rouge sous les roses,
Et clair le temps,
Prends-garde à la douceur des choses...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:17 (2017)    Sujet du message: Je ne le savais pas/je l’ai toujours su.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    EX HETEROS Index du Forum -> Bienvenue sur votre forum ! -> Le monde comme il va -> Médias Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com