EX HETEROS Index du Forum


Un forum lgbt pour les gays, lesbiennes, bis qui sont en couple hétéro ou qui ont divorcé: se rencontrer

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


   Forum (discussions)   Portail  (édito et actualités)   Blog (articles et liens) 
Et si notre coeur nous condamne...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    EX HETEROS Index du Forum -> Bienvenue sur votre forum ! -> Le Café
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
campagnol
Vous êtes arrivés !

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2014
Messages: 942
Masculin
Age: 60

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 11:05 (2014)    Sujet du message: Et si notre coeur nous condamne... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Une pépite pour ceux qui, chrétiens parmi nous, s'en prendraient de temps en temps plein la gueule de la part de bonnes âmes prêtes à endosser le rôle de "Juge Suprême"...
On finit ainsi, de sermons  en "encouragements fraternels" ou prières compassionnelles à finablement baisser la tête et à se reconnaître profondément  coupable (et d'une faute bien précise, l'homosexualité).

Cependant :

"si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur ! "             Première lettre de saint Jean. 3. 20

Car c'est bien souvent notre propre coeur qui nous accuse hélas !

 Il est intéressant de voir, dans l'Histoire de l'Eglise à quelle époque le glissement "judiciaire"  (ex: "tribunal" de la pénitence pour la confession, sacrement de la miséricorde)  s'est progressivement calqué sur des structures temporelles où les puissances (byzantine, féodale) imposaient des schémas iconographiques propres à frapper les imaginations : la représentation du Pèsement des Ames, au tympan des églises ou sur les tableaux des Primitifs, si belle soit-elle, est fortement tributaire de ces codes de représentation assez archaïques...En effet la pesée des âmes existe déjà dans l'art égyptien et bien d'autres civilisations...

Le jour où un prêtre m'a fait comprendre que c'était en termes de "Justesse" - et non de justice ! que je devais comprendre l'Amour de Dieu, les choses se sont éclairées : Dieu "s'ajuste" à mes limites, à mon péché (qui peut être très réel et concret dans l'orgueil, le désir de nuire, la médisance, le vol etc...) bref en me reconnaissant limité et "vide" bien souvent, je peux laisser la place à "l'invasion" de sa Bonté, douceur, miséricorde, paix..: ainsi serais-je de mon côté plus "juste" (et non justicier !) dans mes rapports avec autrui : j'accepterai son identité, son parcours, sa supériorité ou ses limites, bref je "m'ajusterai" au lieu de le juger !

Très paradoxalement pour un chrétien de 2014 les paroles du Christ qui passe outre tous les interdits de son "clan" et de la culture religieuse de sa tribu (proximité avec les non-Juifs, les femmes, les simples et méfiance vis-à-vis des tenants du pouvoir spirituel ou temporel) m'engage sur un chemin pas franchement confortable (beaucoup de mes frères dans la foi vivent dans la peur et se replient entre eux dès qu'on aborde le "sexuel") mais  c'est très décapant dans le sens où cela me permet, vivant "aux marges" de la théologie morale assénée par la bienpensance cléricale, de créer ma vie dans la confiance, l'invention mais aussi la rencontre avec tant de personnes que j'aurais "loupées" en restant enfermé dans mes certitudes pharisaïques...

Enfin si, forts de la morale élaborée en milieu clérical ou monastique par des hommes des XI-XIIème qui accusaient la femme d'être la cause suprême de toutes les tentations charnelles et envoyaient au supplice les "bougres, manichéens et autres sodomites", de bons croyants fondamentalistes continuent à vous faire sentir que vous êtes un quasi-criminel, rappelez leur cette douce parole de Thérèse de l'Enfant Jésus, priant pour un condamné à mort : "Moi, si j'avais commis tous les crimes possibles, je garderais toujours la même confiance, car je sais bien que cette multitude d'offenses n'est qu'une goutte d'eau dans un brasier ardent"

Car, pour ceux qui auraient retenu d'un catéchisme mal digéré le souvenir de flammes vengeresses, divines grillades dont le fumet serait censé réjouir les narines du Très-Haut, sachez qu'il est sain/saint de rappeler à nos inquisiteurs en herbe que le "Feu de Dieu" est un feu d'amour qui nous embrase et nous consume en vue d'une union nuptiale avec Sa plénitude de Joie, de Paix, de Lumière !
_________________
Quand l'ombre est rouge sous les roses,
Et clair le temps,
Prends-garde à la douceur des choses...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:39 (2017)    Sujet du message: Et si notre coeur nous condamne...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    EX HETEROS Index du Forum -> Bienvenue sur votre forum ! -> Le Café Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com