EX HETEROS Index du Forum


Un forum lgbt pour les gays, lesbiennes, bis qui sont en couple hétéro ou qui ont divorcé: se rencontrer

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


   Forum (discussions)   Portail  (édito et actualités)   Blog (articles et liens) 
Le milieu: il nous attire ou nous repousse ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    EX HETEROS Index du Forum -> Bienvenue sur votre forum ! -> Le monde comme il va -> Monde LGBT
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Le "milieu"
m'attire plutôt (je fréquente des lieux gays et j'apprécie)
20%
 20%  [ 2 ]
m'attire plutôt (je ne fréquente pas spécialement des lieux gays mais j'en ai une bonne opinion)
30%
 30%  [ 3 ]
me repousse plutôt (je fréquente des lieux gays mais je reste sur la réserve)
0%
 0%  [ 0 ]
me repousse plutôt (je n'ai pas envie de fréquenter des lieux gays)
50%
 50%  [ 5 ]
Total des votes : 10

Auteur Message
chem'
Equipe du forum

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 1 650
Masculin
Age: 44

MessagePosté le: Sam 24 Aoû - 12:22 (2013)    Sujet du message: Le milieu: il nous attire ou nous repousse ? Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Au début, je me sentais très étranger au "milieu". Le milieu c'était des "vrais homos", moi j'étais pas "comme ça". Ca me permettait aussi de ne pas me confronter à l'image détestable que j'avais des "pd", puisque je considérais que j'en étais pas vraiment un (j'avais connu une femme, quand même!).

Depuis, j'ai compris que je n'étais pas différent d'eux et que me rapprocher de cette communauté me permettrait d'affronter cette honte de moi que je traîne depuis si longtemps. Parce qu'on est plus fort ensemble, tout simplement, avec nos différences, mais un vécu commun d'une discrimination et d'une honte subie.

Ci-dessous un extrait de l'article "Honte" du "Dictionnaire de l'homophobie" (auteur de l'article Sébastien Chauvin, ouvrage réalisé sous la direction de Louis-Georges TIN disponible chez PUF)

"La honte [que subissent les homosexuels] renvoie à l'incorporation du mépris que les autres véhiculent envers eux. Mais cette homophobie intériorisée (...)  se projette souvent aussi dans une "haine de soi en l'autre", c'est-à-dire un rejet des autres homosexuels, auxquels on refuse de s'identifier malgré le stigmate commun (ou plutôt à cause de lui). La honte ne se contente donc pas de "discipliner" un à un les dominés, en les isolant d'une société "sacrée". Tout se passe comme si elle se chargeait aussi de les diviser entre eux en rendant plus difficile leur identification mutuelle, et donc leur mobilisation politique. La honte favorise l'isolement qui favorise la honte: sans que personne ne l'ait jamais réellement planifié, le monde hétérosexiste est quand même étonnamment bien fait."

"Ainsi, si la fierté a encore plus de sens pour les gais et les lesbiennes que pour les Noirs, à qui historiquement ils empruntent le concept, c'est que leur invisibilisation par la honte a été l'un des principaux moyens par lesquels s'est exercé sur eux la domination symbolique. La construction de l'identité "gaie", tant au plan personnel que collectif, travaille précisément à résister à  ce mécanisme: la gay pride vise d'abord une réappropriation de l'identité homosexuelle qui renverserait le stigmate en fierté, aussi bien privée que publique, désarmant l'injure initiale en revendiquant "tête haute" l'identité originellement assignée par la société homophobe (...). Une communauté gaie et lesbienne mobilisée sert non seulement de levier aux mobilisations politiques, mais aussi, plus quotidiennement, de refuge protecteur permettant aux homosexuels de se reconstruire à l'écart des hiérarchies dominantes qui, lorsqu'elles sont intériorisées et retournées sur soi, engendrent précisément la honte et la haine de soi.

C'est la honte qui nous constitue, c'est elle encore qui nous rassemble: entrer dans la honte, c'est tout à la fois déjà reconnaître ce que l'on est, qui l'on est, et de qui l'ordre social homophobe nous rend objectivement solidaires, malgré nos réticences initiales.(...) De même que la fierté porte en elle sa généalogie honteuse, la honte, lorsqu’elle est assumée vraiment, lorsqu’on cesse d’avoir "honte d’avoir honte", enferme une sorte de fierté paradoxale. Cette honte orgueilleuse, explique Didier Eribon, pourrait constituer "le point de départ et d’appui d’une réinvention de soi". En nous mettant au monde comme des êtres aliénés ou "assujettis", la "honte gaie" enfermerait donc déjà, comme en négatif, mais déjà plus qu’en négatif, quelque chose comme notre liberté."
_________________
Assumer son homosexualité quand on est marié, qu'on a des enfants, c'est pas simple... J'ai rassemblé ici des témoignages, des références, des poèmes qui m'ont aidé. Si ça peut être utile...
un chemin d'acceptation de soi (lien) </br> Dessins érotiques gay (si ça vous dit ... Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Stef
en chemin ...

Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2013
Messages: 17
Masculin
Age: 0

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 15:19 (2013)    Sujet du message: Le milieu: il nous attire ou nous repousse ? Répondre en citant

â mon sens il existe non pas un milieu gay ( LGBT ) mais plutot des milieux et communatés différentes 
Par exemple le milieu  hommes gays qui montrent leur "plaques de chocolat " dans les boîtes modes  , qu'ont ils en commun avec des lesbiennes noires féministes ? ou du milieu activiste ?
Il y a en commun bien entendu le coming out. et la connaissance de ce qu'est l'homophobie a part celà il existe des différences sociales , économiques et politiques 
PS " le milieu " ce n'est pas le Marais  Very Happy
_________________
Stef


Dernière édition par Stef le Dim 13 Juil - 14:12 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
campagnol
Vous êtes arrivés !

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2014
Messages: 931
Masculin
Age: 60

MessagePosté le: Lun 13 Jan - 01:08 (2014)    Sujet du message: Le milieu: il nous attire ou nous repousse ? Répondre en citant

Travaillé 4 ans rue des Francs-Bourgeois (Service Public) et emprunté quotidiennement les différentes rues du Marais : là on se sent dans un "milieu" très restreint, ciblé et (pour moi) assez triste par le mimétisme rassurant et - me semble-t-il -très conformiste des personnes qu'on y croise (Parisiens, jeunes, branchés, souvent bobos...) Impressions ?
En revanche, deux de mes collègues qui ne cachaient nullement leur homosexualité (un gars et une fille) m'étaient particulièrement sympathiques, tant par leurs compétences respectives, gentillesse, sens de l'humour, curiosité...Je les admirais pour ces qualités (et le courage de s'affirmer) et je sais par ailleurs qu'ils fréquentaient régulièrement "le milieu"... Mais l'absence d'enfants, de personnes âgées, de personnes modestes, bref de tout ce qui fait la richesse des échanges dans la vie quotidienne ne m'inciterait nullement - si j'en avais les moyens !!! - à m'installer dans ce beau quartier pourtant passionnant par son architecture...
_________________
Quand l'ombre est rouge sous les roses,
Et clair le temps,
Prends-garde à la douceur des choses...
Revenir en haut
Seule1
Vous êtes arrivés !

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 1 011
Féminin
Age: 0

MessagePosté le: Lun 13 Jan - 15:43 (2014)    Sujet du message: Le milieu: il nous attire ou nous repousse ? Répondre en citant

Qu' entends-tu par personnes modestes Campagnol?
Sinon, pareil,le marais pour sortir de temps à autres,oui mais y vivre,jamais de la vie!
_________________
"Soyez vous-mêmes, les autres sont déjà pris." Oscar Wilde.
Revenir en haut
campagnol
Vous êtes arrivés !

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2014
Messages: 931
Masculin
Age: 60

MessagePosté le: Lun 13 Jan - 17:36 (2014)    Sujet du message: Le milieu: il nous attire ou nous repousse ? Répondre en citant

Je voulais dire "aux revenus modestes"...pas friquées quoi !
_________________
Quand l'ombre est rouge sous les roses,
Et clair le temps,
Prends-garde à la douceur des choses...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:56 (2017)    Sujet du message: Le milieu: il nous attire ou nous repousse ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    EX HETEROS Index du Forum -> Bienvenue sur votre forum ! -> Le monde comme il va -> Monde LGBT Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com